Présentation

Fermer Section

Activités
Voyage en Alsace

La S.E.A a organisé les 17 et 18 septembre 2018 un voyage en Alsace auquel était conviée la S.M.L.H, pour plus d'informations sur ces journées, cliquez sur ce lien

Légionnaires d hier

fermer Généralités

fermer Nés au 18eme siècle

Un peu d'Histoire
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Section - Obsèques de Monsieur Paul MORIN

Vendredi 31 juillet 2020 ont eu lieu les obsèques de Paul MORIN en la co-cathédrale Notre Dame de Bourg en Bresse.

On notait la présence de nombreuses personnes, dont Jean-Paul La Batie, président départemental de la Section, Pierre Pochon, Jean Merle, Gérard Blanchard, Colette Rabin Defillon, venues rendre un dernier hommage à cet ancien résistant 39/45, déporté à Dachau en 1943, maire honoraire de Bourg en Bresse, vice-président du Conseil Général de l’Ain, retraité de l’Education Nationale.

a01.jpg

 

Paul MORIN était Commandeur de la Légion d’Honneur, Rosette de la Résistance, Commandeur des Palmes Académiques, Commandeur de l’Ordre National du Mérite, Président d’Honneur de la LHDPLV, et Président Honoraire de l’Union Fédérale pour l’UDCVR et l’ADIF.

Paul MORIN est décédé à l’âge de 96 ans entouré de l’affection de son épouse Jeannine, sa fille Patricia, ses petits-enfants Marine et Hugo, et sa famille.

La cérémonie a vu les hommages rendus par sa fille Patricia, son neveu, la Légion d’Honneur par Michel Ravet président du Comité Bresse Revermont, les associations d’anciens combattants par Derwich Delaye, président, le Maire de Bourg en Bresse Jean-François Debat et le Président du Conseil Départemental Jean Deguerry.

a2.png a4.jpg
   
a6.jpg a8.jpg

 

Pas moins de vingt porte-drapeaux entouraient le cercueil et ont rendu un dernier hommage « Aux Couleurs » à la sortie de l’église sous le commandement de Michel Clicque président des « Gueules Cassées ».

Hommage de Michel Ravet Président du Comité Bresse Revermont de la Légion d’Honneur.

« Il est certaines personnes qui laissent une empreinte indélébile dans la vie.

Paul MORIN, homme d’exception, fait partie de celles-ci à plus d’un titre.

C’est à celui de Vice-Président de la Section départementale de la Légion d’Honneur, qu’à la demande de Jean-Paul La Batie, notre président départemental, j’interviens aujourd’hui.

Né le 29 juin 1924, Paul Morin était étudiant au Lycée Lalande quand en 1941, âgé de 17 ans, il entra dans la Résistance aux côtés de Paul Pioda et Marcel Thenon. Mais arrêté le 18 juin 1943, il sera finalement déporté à Dachau d’où il sera libéré le 18 juin 1945. J

e ne me permettrai pas de développer le passé de Résistant et Déporté de Paul Morin. D’autres que moi, bien plus à même de le faire, vous le rappelleront.

Je veux signaler qu’avec l’appui de la Légion, les souvenirs de Paul Morin concernant cette époque ont été rassemblés avec l’aide de Patrick Subreville, Bernard Janvier et René Amsellem, dans son livre : «  J’ai eu vingt ans à Dachau »

Professionnellement, Paul Morin était enseignant et dès son retour de Dachau, il enseigna à l’école Charles Robin, puis au Lycée Carriat avant de terminer directeur-adjoint au collège Amiot. Durant de nombreuses années il témoignera, en particulier auprès des jeunes, de son expérience, de son vécu, sur les camps de la mort pour combattre et dénoncer le nazisme. Il a eu la volonté de refuser toute idée de vengeance, et, en tant que maire de Bourg et élu départemental, il a œuvré pour la réconciliation avec l’Allemagne en particulier dans le développement du jumelage avec Bad Kreuznach.

Pour ma part, je veux décrire l’homme que j’ai connu, respecté, admiré.

Notre premier contact date de 1968 année où je suis entré comme ingénieur à la Ville de Bourg en Bresse. Paul Morin était alors maire-adjoint de Paul Barberot, et désigné par celui-ci pour surveiller les épreuves du concours et participer au jury. Maire-adjoint chargé des sports, il m’emmena un jour au nord de Bourg, devant un « pré à vaches » et me dit : voilà, c’est ici que l’on va créer un terrain de football ! C’est à lui que l’on doit le lancement de ce qui deviendra le complexe sportif de « La Chagne ».

Puis après une éclipse de deux mandats, je retrouvais Paul Morin comme maire de Bourg en Bresse en mars 1989! Ceci durant un mandat de 6 ans où nous avons œuvré pour le bien de la collectivité. C’est là que j’ai le mieux connu les qualités de cet homme consensuel, altruiste, toujours prêt à chercher et trouver le compromis qui permettrait de sortir d’un embarras quelconque et toujours d’une droiture sans faille.

Avec ses deux principaux adjoints, Jean-Michel Bertrand qui plus tard deviendra maire et Bernard Champenier, de nombreuses réalisations virent le jour dont le pôle Alimentec et le retour des fontaines à Bourg dont celle de la place Bernard.

Durant ce temps, Paul Morin fut également élu Conseiller Général de l’Ain de 1975 à 1982, puis réélu de 1982 à 2001. Il fut même Vice-Président du Conseil Général de 1988 à 2001.

L’accumulation de ses fonctions et la renommée de cet homme hors du commun lui vaudront de nombreuses distinctions : Croix de Guerre 39/45, Médaille Jean Moulin, Médaille de la Résistance, Commandeur des Palmes académiques, Commandeur de l’Ordre National du Mérite, et bien entendu la Légion d’Honneur dont il fut successivement Chevalier, puis Officier et enfin Commandeur le 21 mars 1961!

Les années passèrent et, nommé pour ma part Chevalier de la Légion d’Honneur par décret le 31 décembre 2005, je devais trouver un parrain pour entrer dans la « Société des Membres de la Légion d’Honneur ».

Qui, mieux que Paul Morin, Commandeur de la Légion d’Honneur, pouvait m’y accueillir ?

C’est avec beaucoup d’amabilité qu’il accepta de m’y recevoir lors d’une cérémonie le 8 septembre 2006.

Depuis cette date, et tant que sa santé le lui a permis, j’ai pu constater que Paul Morin n’a jamais manqué de soutenir les actions de la Société, soit par sa présence physique, soit par la puissance de sa personnalité, son nom et sa renommée que nul n’aurait osé contester.

Toujours de bon conseil, toujours affable, je ne l’ai jamais vu refuser une demande d’intervention ou d’aide. Et Dieu sait qu’il fut souvent sollicité !

Adieu mon parrain !

C’est un grand homme qui nous quitte et je voudrais dire, au nom, tant du Comité Bresse Revermont que de la Section départementale de la Légion d’Honneur, à sa famille et plus particulièrement à Madame Morin son épouse et à Patricia sa fille, le vide que cela va créer, tout en les assurant de l’expression de nos très sincères et vives condoléances et de notre souvenir respectueux. »

Pour d'autres photos, vous pouvez cliquer sur ce lien

Vous pouvez retrouver son intervention sur Tropiques FM, ou il s'entretenait de son ouvrage "J'ai eu vingt ans à Dachau"  Cliquez sur le lien


Date de création : 05/08/2020 @ 21:44
Dernière modification : 07/08/2020 @ 15:32
Catégorie : Section

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Carnet
A écouter

Intervention sur Radio.B. de notre Président Jean-Paul LA BATIE accompagné de Michel RAVET et de Nicole SINGIER. Interview réalisée par Patrick SUBREVILLE et Gisèle BRUN. Ils abordent la longue histoire de la Légion d'Honneur et aussi le "Tour de l'Ain de la Légion d'Honneur" avec l'exposition qui se tient à Bourg-en-Bresse du 11 au 22 novembre 2018.

Pour écouter cliquez sur le triangle ci-dessous, l'intervention dure 1 heure, vous pouvez accéder à un instant précis en maintenant le bouton rond cliqué et en le déplaçant vers la droite ou vers la gauche

 
Recherche



Webmaster - Infos
Connexion...
 Liste des membres Membres : 27

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6

Total visites Total visites: 488524  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 132

Le 15/04/2020 @ 12:42

^ Haut ^