Présentation

Fermer Section

Activités
Voyage en Alsace

La S.E.A a organisé les 17 et 18 septembre 2018 un voyage en Alsace auquel était conviée la S.M.L.H, pour plus d'informations sur ces journées, cliquez sur ce lien

Légionnaires d hier

fermer Généralités

fermer Nés au 18eme siècle

Un peu d'Histoire
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Section - Hommage à Gabriel VOISIN

« Gabriel Voisin, précurseur du XXe siècle », rencontre du 25 octobre 2019 à Meillonnas

 

Gabriel Voisin a passé une partie de son enfance dans l’Ain et a expérimenté ses premiers prototypes d’avions sur la Saône et sur le Rhône. Puis il a très souvent séjourné à Meillonnas, dans sa famille, séduisant les habitants du village avec ses voitures, luxueuses ou populaires.

L’association locale « Recherche et Culture à Meillonnas » lui a dédié le 25 octobre une soirée, en partenariat avec 8 associations et sociétés de l’Ain, réunissant plus de 180 personnes. Jean-Claude Chorrier-Collet, président de RECAM et Maire-adjoint, accueillait les participants, tandis que Nicole Singier, organisatrice et animatrice de la « Rencontre-découverte », introduisait la réunion, soulignant que « nous sommes dans un territoire d’industrie mécanique, doté même d’un Lycée « Gabriel Voisin ». Elle présentait les partenaires : l’Aéroclub de Bourg-en-Bresse, l’Association Patrimoine des Pays de l’Ain, l’Association revermontoise de Conservation des mécaniques anciennes, le Tacot Club de l’Ain, le Comité d’animation, Fêtes et Événements de Meillonnas, la Société d’Émulation de l’Ain, la Société des Membres de la Légion d’Honneur de l’Ain, et, évidemment, l’Association des Amis de Gabriel Voisin. Tous les présidents de ces organisations étaient présents dans la salle, ainsi que le directeur du Lycée Voisin de Bourg.

La conférence de Philippe Ladure, président national des Amis de Gabriel Voisin, décrivait le précurseur du XXe siècle, l’intervention de Jean-Paul La Batie, président des Membres de la Légion d’Honneur de l’Ain, rappelait son prestigieux parcours dans l’ordre national, et des témoignages, familiaux - Sylvie Lequeux, sa petite nièce - et professionnels - Jacques Maréchal, garagiste du village - complétaient la présentation.

Cette variété d’intervenants a séduit l’assistance, montrant différents aspects de Gabriel Voisin. Mais le Biscooter, arrivé en pétaradant, était la véritable vedette du jour !

 

La conférence principale, de Philippe Ladure, décrivant ses exploits, innovations, succès et échecs a passionné l’assistance. Grâce à des illustrations très parlantes et souvent inédites, caricatures, photos anciennes et documents rares, il a rappelé les premiers essais – à haut risque ! – les exploits mondiaux prodigieux – premier vol d’un « objet plus lourd que l’air », premier vol en boucle en autonomie d’envol et d’atterrissage, première usine de construction d’avions au monde, premier combat aérien jamais mené le 5 octobre 1914, et gagné ! , première école d’aviation à Ambérieu-en-Bugey, dans l’Ain, premiers héros de l’aviation. Cette première période de la vie de Gabriel, souvent au prix de privations et de souffrances, a cessé après l’Armistice.

Sensible aux évolutions de la société d’après-guerre, il a cherché, déjà, a développer des constructions de bâtiments, habitations à ossature métallique et transportables, et hangars gonflables, peu chers et pouvant être produits en série, ce qui était une innovation, souvent imitée par la suite. Mais surtout, il s’est intéressé à la voiture. Ainsi, doté de son expérience aéronautique, il a inventé des modèles moins lourds, plus rapides, plus faciles à produire, et présentant une esthétique plus moderne. Philippe Ladure a montré l’évolution de ces modèles, toujours en avance sur leur époque, et leur capacité de séduction pour les personnalités d’alors, présidents de la République, vedettes du spectacle et membres de la haute société, créateurs, comme Le Corbusier, par exemple. Les collectionneurs se les arrachent encore aujourd’hui. Ces voitures ont battu à de nombreuses reprises, des records mondiaux de vitesse.

Enfin, et parallèlement à ses activités d’ingénieur, il crée une voiture en série, très économique, le Biscooter. Celui-ci, encore présent dans quelques granges à Meillonnas, intéresse l’Espagne souffrant d’une économie faible, en recherche d’un véhicule très bon marché pour les classes moyennes. La production s’effectue sur place et l’aventure de l’industrialisation permet la création de plusieurs dizaines de milliers de voitures.

Enfin, Philippe Ladure rappelait que Gabriel Voisin a écrit plusieurs livres, montrant là encore ses qualités de créativité, d’imagination, son humour et même son sens de l’illustration.

 

Jean-Paul La Batie a décrit, lui, le parcours exceptionnel de Gabriel Voisin dans l’ordre de la Légion d’Honneur, depuis sa nomination en 1909 à 28 ans (plus jeune décoré civil à cette époque) jusqu’à la dignité de Grand-Officier en 1959. Il a rappelé la réalisation d’innombrables exploits mondiaux, hissant la France au premier rang pour l’aéronautique puis pour l’automobile, et les inestimables services rendus, en mettant gratuitement à disposition ses brevets pour la construction de milliers d’avions de guerre dès 1914, puis en trouvant des solutions innovantes sur tous les matériels jusqu’à la fin de sa vie d’ingénieur. Jean-Paul La Batie a aussi évoqué ses parrains, prestigieux, MM. Michel Corday, Pierre Martinot-Lagarde, et Albert Caquot, polytechniciens ou membres de l’Académie. Il a ainsi souligné que Gabriel Voisin était une personnalité française de haut niveau.

 

Les témoignages qui ont suivi ont touché l’assistance par l’implication de leurs auteurs et par leur regard plus personnel, voire plus intime.

 

Jacques Maréchal, garagiste, fils et père de garagistes à Meillonnas, a rappelé les visites de Gabriel Voisin à son père, Clovis Maréchal, et les discussions techniques passionnées qu’ils partageaient. Il a lui-même eu à réparer ou transporter des voitures pour Gabriel. Il se souvient des « virées » dans le village à bord du Biscooter, avec Paul Darnand. Pour lui, c’est toute une époque de l‘automobile que cela évoque, temps qui s’éloigne et qui malheureusement s’oublie. Il est désolé de constater que les élèves actuels du Lycée Voisin mais aussi d’autres établissements, ne savent rien de ce constructeur génial qui pourtant a été souvent présent dans l’Ain, à Bourg-en-Bresse et à Meillonnas.

 

Sylvie Lequeux, petite-fille de la sœur de Gabriel Voisin, a évoqué, grâce à des photos de famille, les visites à Meillonnas de son grand-oncle, lorsqu’elle était enfant, puis adolescente. Mais elle a d’abord présenté quelques rares photos anciennes de Gabriel avec ses parents, son frère Charles et ses sœurs. S’ensuivent des photos heureuses de vacances à la ferme de France, où il venait pour l’été avec sa « roulotte» petit à petit agrandie et sédentarisée dans l’allée plantée. Puis les joies de tous à rouler avec le Biscooter dans le vallon de France, promenés par Gabriel, ou à être autour de lui quand il arrive, encore en costume de ville, mais avec des choux à la crème pour les jeunes filles de la maison.

Plus tard, il s’installera dans le Val de Saône, du côté de Tournus, et ce sera la famille qui viendra le voir. Mais même plus âgé, il continuera d’inventer, avec un « hydroglisseur» volumineux, qu’il pilotera sur la Saône.

Sylvie présente enfin les dernières lignes d’un courrier, reçu lorsqu’elle lui a annoncé son mariage prochain, alors qu’il a 88 ans : « Chaque jour m’approche du trou que j’attends avec une impatience incroyable – je suis sourd, ce qui est assez agréable – je suis muet, puisque sourd, ce qui peut être supportable – mais je suis aveugle, ce qui est abominable. Je passe sous silence une jambe cassée il y a un an, qui ne se répare pas, ou mal… Si tu passes à Tournus, viens jusqu’au moulin … ».

C’est Philippe Ladure qui lit ces mots.

Enfin, c’est le Biscooter qui tient la vedette pendant le vin d’honneur offert par l’association Recam.

Nicole SINGIER

 

Voisin Gabriel 25 octobre Invitation red.jpg Voisin Gabriel 25 octobre affichette red .jpg

 

 


Date de création : 20/11/2019 @ 18:27
Dernière modification : 20/11/2019 @ 19:07
Catégorie : Section

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Carnet
A écouter

Intervention sur Radio.B. de notre Président Jean-Paul LA BATIE accompagné de Michel RAVET et de Nicole SINGIER. Interview réalisée par Patrick SUBREVILLE et Gisèle BRUN. Ils abordent la longue histoire de la Légion d'Honneur et aussi le "Tour de l'Ain de la Légion d'Honneur" avec l'exposition qui se tient à Bourg-en-Bresse du 11 au 22 novembre 2018.

Pour écouter cliquez sur le triangle ci-dessous, l'intervention dure 1 heure, vous pouvez accéder à un instant précis en maintenant le bouton rond cliqué et en le déplaçant vers la droite ou vers la gauche

 
Recherche



Webmaster - Infos
Connexion...
 Liste des membres Membres : 27

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5

Total visites Total visites: 418306  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 132

Le 15/04/2020 @ 12:42

^ Haut ^