Présentation

Fermer Section

Activités
Voyage en Alsace

La S.E.A a organisé les 17 et 18 septembre 2018 un voyage en Alsace auquel était conviée la S.M.L.H, pour plus d'informations sur ces journées, cliquez sur ce lien

Légionnaires d hier

fermer Généralités

fermer Nés au 18eme siècle

Un peu d'Histoire
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comité Dombes - Côtière de l Ain - Hommage à Monsieur DESPRAT

 

 

 

 

 

 

 

                                      HOMMAGE A Mr DESPRAT

 

 

        Mr Edmond-Gabriel DESPRAT était membre de la Société d'Entraide des Membres de la Légion d'Honneur et c'est en qualité de président du comité Dombes-Saône , son comité d'appartenance et au nom du Président de section départementale, Jacques SOYER, retenu cet après midi par des funérailles dans sa famille, que me revient le devoir et l'honneur de m'exprimer.

        Chevalier puis officier Mr DESPRAT a été promu au grade de commandeur dans l'Ordre de la Légion d'Honneur le 13 juillet 1991 au titre de la Résistance et de la Déportation.

 

        Il participait bien volontiers aux réunions de la Légion d'Honneur, toujours accompagné de Mad, son épouse. Parfois il voulait bien, en petit comité nous parler de son passé douloureux à l'extrême,  héroïque au possible,  mais toujours  avec retenue et pudeur. Il préférait nous confier une recette, une adresse de restaurant qu'il avait testée et qu'il recommandait, ou nous parler de ses amis qu'il estimait.

 

        Heureusement, plus d'un demi siècle après son retour de déportation il a écrit un livre où il raconte avec humanité , humilité et le plus fidèlement possible sa vie parmi les détenus qu'il n'a jamais oubliés.

 

        Mad, peu de temps après s'est aussi confiée dans un livre qui raconte l'enfer qu'elle a vécu dans  l'attente du retour de son GABY, attente jalonnée d'espoirs et de craintes. Son livre a pour titre  "Femme de déporté".

 

        Si je fais allusion à ces deux livres , c'est que j'ai choisi de vous lire un extrait du livre "Torturés à vie" écrit par Edmond Gabriel DESPRAT.

 

        Le passage choisi s'intitule : Mon plus beau Noël
 

             MON  PLUS  BEAU  NOEL

 

         "Mon plus beau noël m'a été offert au camp de concentration, au Kommando de la Kriegsmarine, à Brême, où le camp central de Neuengamme avait envoyé un millier de détenus.

       

        Le 24 décembre 1944, au soir, nous revenions du travail. A l'entrée de nos baraquements j'aperçus une planche à moitié pourrie et cassée. J'en saisis un morceau pour le glisser sous ma veste. Dans nos cabanes en bois nous avions de magnifiques poêles en céramique….mais rien pour faire du feu dans l'hiver rigoureux. Un peu de bois était une aubaine.

 

        Hélas, Rolf, le Kapo doyen – droit commun condamné pour assassinats – m'avait aperçu. Il se rua sur moi, commença à me frapper avec sa redoutable canne à section carrée avec laquelle il avait – au 107 ème coup – tué un russe les jours précédents. Notre interprète, René HIRT, un jeune alsacien détenu pour avoir refusé de servir dans l'armée allemande se précipita, parvint à nous séparer et me cria "sauve-toi"….Rolf déclara "ça ne fait rien, j'ai son numéro, le 39 929. Il sera pendu pour sabotage"

       

        J'ai, évidemment, passé une mauvaise nuit à prier et me demander si j'aurai le temps, au moment de la pendaison, de crier "vive la France et à bas Hitler".

 

        Le lendemain, jour de Noël, pas de travail. A 10 heures du matin, appel, debout dans la neige par moins 20 Degrés centigrades. J'ai eu les pieds gelés. Plusieurs camarades sont tombés et sont morts.

 

        A midi, retour à la baraque. René Hirt m'appela : "J'ai vu ta feuille de pendaison dans le bureau du shreiber, je l'ai prise et je l'ai mangée. J'eus juste la force de lui dire merci.

 

        Ce n'est qu'après la libération que je pus lui témoigner toute ma reconnaissance. S'il avait été surpris, il aurait été pendu avec moi, pour m'avoir offert le plus beau cadeau de Noël".

 

                ………………………………………………………………..

 

       

        Comment ne pas être ému à la lecture de ce récit écrit simplement, presque comme une nouvelle. Il souligne toutes les qualités de cet homme courageux, au passé si douloureux , de cet homme exemplaire,  hors du commun, fidèle en amitié et qui force l'admiration.

 

        Si à Noël 1944 Edmond Gabriel DESPRATS a échappé, une fois de plus à la mort,  65 ans plus tard à la même période, la maladie a eu raison de lui et l'a emporté, laissant Mad et ses proches dans un profond désarroi.

        Laissez-moi oser dire qu'il a vécu son plus mauvais noël, sur notre terre.

 

"Vous n'avez pas à rougir de moi", écrivait-il à son épouse. "Je pense avoir fait mon devoir. Je n'ai pas parlé sous la torture"

 

        Toute sa vie il aura souffert jour et nuit des séquelles des sévices affligés par ses tortionnaires. Malgré cela, chaque jour, il marchera droit, digne et fièrement au bras de Mad.

 

         Dès sa parution, le premier bulletin de l'Amicale de NEUEMGANN en septembre 1945 avait pour nom

                        "N'oublions jamais"

        Mad dans son livre a écrit , je cite : "Tous, morts ou vivants sauront qu'en France on n'a pas la mémoire courte et qu'on sait se souvenir"

 

        Et bien oui, respectueusement, mon cher DIOGENE ( un de vos pseudos de résistant), oui mon cher E.G.D. (vos initiales utilisées pour signer vos articles de presse durant votre carrière de journaliste), oui mon cher GABY pour vos intimes, oui  cher Edmond-Gabriel DESPRAT, comptez sur nous,  jamais vos amis légionnaires ne vous oublierons.

 

         Vous resterez toujours un exemple pour ceux qui ont connu les affres de la guerre et nous saurons parler de vous avec émotion et éloges aux générations qui suivent dans le cadre du devoir de mémoire.

 

        " Les larmes qui coulent sont amères, mais plus amères encore, sont celles qui ne coulent pas."

 

        A MAD et sa famille nous adressons nos plus sincères condoléances

 

                                                                              Roland DUTEL

PICT1537.jpg

 

PICT1538.jpg

 

PICT1539.jpg

 

fusion.jpg

progres.jpg


   


Date de création : 14/01/2010 @ 14:28
Dernière modification : 27/09/2013 @ 11:45
Catégorie : Comité Dombes - Côtière de l Ain

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Carnet
Recherche



Webmaster - Infos
Connexion...
 Liste des membres Membres : 26

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5

Total visites Total visites: 248677  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 21/02/2018 @ 22:50

^ Haut ^