Présentation

Fermer Section

Activités
Voyage en Alsace

La S.E.A a organisé les 17 et 18 septembre 2018 un voyage en Alsace auquel était conviée la S.M.L.H, pour plus d'informations sur ces journées, cliquez sur ce lien

Légionnaires d hier

fermer Généralités

fermer Nés au 18eme siècle

Un peu d'Histoire
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Section - Promotion au grade de Commandeur de l'ONM



 

IMG_2007.jpg

Allocution prononcée par Monsieur Paul MORIN lors de la promotion au grade de Commandeur dans l'Ordre National du Mérite du Président Jacques SOYER :

Mon Colonel, Cher Président
Madame
Mesdames, Messieurs,

Mes premiers mots seront pour remercier très chaleureusement notre Président, mon ami Jacques SOYER, de l’honneur qu’il m’a fait en me choisissant pour lui remettre la cravate de Commandeur dans l’Ordre National du Mérite — distinction ô combien méritée et depuis longtemps. Cet honneur est aussi pour moi l’occasion exceptionnelle de rendre officiellement et publiquement un hommage très appuyé à la carrière exceptionnelle en qualité et en durée de Jacques SOYER et de sortir de la discrétion dans laquelle il anime d’importantes associations avec des missions amicales certes, mais surtout sociales et d’entraides.

Raconter la vie de Jacques SOYER ... seul, il peut le faire et peut être, un jour, aurons nous le bonheur de la découvrir écrite de sa main.

Né à CHAMBERY en 1924 (je le sais car nous sommes conscrits) Jacques appartient à une famille d’officiers depuis cinq générations. Le plus ancien, Capitaine Voltigeur de la Grande Armée a fait la campagne de Russie et la Bérézina avant de s’installer à DON dans la maison qui deviendra familiale et qui a déjà accueillie ou vue huit générations.

Après des études faites au gré des garnisons paternelles, Jacques passe le concoure d’entrée à ST CYR en 1944. Mais très engagé dans la libération de la FRANCE il rejoint les maquis de l’AIN au groupe HELLO. Fin Août 1944 à l’arrivée de l’Armée de la Libération, il s’engage au 5ème RTM et peut rejoindre ST CYR, alors à CHERCHELL en Algérie. De la « promotion » Rome-Strasbourg, il en sort s/Lieutenant.

Volontaire pour encadrer les troupes Sahariennes il sera Méhariste, Chef de poste, Commandant de Compagnie, totalisant 13 années de campagne double dans le Sud Algérien. Il quitte le Sahara avec le grade de Capitaine.

En 1959, retour en métropole, à CHAMBERY - puis un nouveau séjour en Algérie au 60ème RI - puis chef du bataillon d’instruction au 126ème RI à BRIVE. Enfin en 1967 il rejoint le Ministère de la Défense à la direction des personnels de l’Armée de Terre où il met fin prématurément, en 1970, à sa carrière militaire avec le grade de Lieutenant Colonel.

Rendu à la vie civile Jacques S0YER entreprend une seconde carrière à 1’AFPA du Rhône - au Centre de Formation de Vénissieux où l’on forme les enseignants des Centres de la Région. Il anime un groupe de 30 professeurs en tant qu’adjoint au directeur du centre - fonction qu’il exercera même en intérim.

En 1983 - après 12 ans de service à l’AFPA auprès d’adultes souvent en difficultés pour acquérir un emploi, Jacques SOYER part en préretraite. Il vit encore quelques années à LYON où il prend la Présidence de la RHALA Rhône-Alpes - l’amicale des Sahariens et devient éducateur bénévole de son sport favori le tennis.

Et c’est en 1990, que Jacques et sa famille se retire à DON, dans la propriété familiale depuis deux siècles.

Alors c’est un autre investissement de Jacques SOYER, à temps plein, toujours avec l’amicale des anciens Sahariens sais aussi des Anciens Combattants : Président de la Section de VIEU-en-VALRONEY depuis 1973 - Vice-président d’Honneur de l’Amicale des AC du Valromey depuis 1989 - Membre très actif de Rhin et Danube, de 1’ANOCR , de 1’AHH ( Association des Honneurs Héréditaires ) Membre du Conseil Départemental de l’ONAC - Membre du Comité d’Honneur de la Fondation DE LATTRE, de l’amicale des anciens Tirailleurs et même Président du Conseil d’Etablissement d’une maison de retraite.

Mais c’est à la Légion d’Honneur que Jacques SOYER donne le meilleur de son temps.

Car tant de dévouement, de courage, de don de soi à la République, à la défense de la Liberté, méritaient la Reconnaissance de la Nation :

- la Croix de Guerre 39-45 en 1945

- la Croix du Combattant en 1951

- la Croix du Combattant Volontaire en 1958

- la Croix de la Valeur Militaire avec citation à l’Ordre de la Division en 1959 et de la Brigade en 1962

- la Médaille Coloniale en 1961

- la Médaille d’Argent de la Jeunesse et des Sports

Mais surtout la Légion d’Honneur - distinction ô combien méritée en 1963 - après toute une jeunesse entièrement donnée à son Pays, à la République, à la Liberté.

En 1963 tu rejoins la SEMLH assurant diverses responsabilités pendant 19 ans.

- Président du Comité de BELLEY de 1995 à 2000 et depuis 2003 par manque de volontaire.

- Enfin en 2000 tu succèdes au Général GUILLAND à la Présidence de la Section de l’AIN.

A la même date tu es élu Vice-président de la Section de l’AIN des Décorés de la Légion d’Honneur au péril de leur Vie - en application d’un accord de nos deux Associations.

Enfin tu es promu Officier de la Légion d’Honneur par décret du 31/12/2002. Et cette même année tu as la lourde charge d’organiser dans notre Département le Bicentenaire de la Légion d’Honneur - autant de manifestations qui ont partout rencontrées un accueil enthousiaste du public.

Toujours très actif - avec de magnifiques réussites dans tout ce que tu entreprends - la République se devait de te montrer sa reconnaissance.

Elle vient de le faire en te promouvant au grade de COMMANDEUR dans l’Ordre National du Mérite - haute distinction ô combien méritée et dont Tous, nous te félicitons très chaleureusement du fonds du cœur.

Mais Jacques, autant de dévouement, d’un dévouement permanent, n’a pu se faire, se réussir sans l’appui permanent et total de ton épouse et peut être aussi d’une certaine complicité de tes enfants.

C’est pourquoi je voudrais les associer  l’Hommage que te rends aujourd’hui, par mon entremise la Nation toute Entière.

Et, en vertu du Pouvoir que m’a transmis M. le Grand Chancelier de l’Ordre National du Mérite

Monsieur Jacques SOYER

Président de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur de l’AIN

Au nom du PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE nous vous faisons

COMMANDEUR DE L’ORDRE NATIONAL DU MERITE



IMG_2011.jpg


D'autres photos sont visibles en cliquant sur ce lien

 

 

 

 

 

 


Date de création : 24/01/2010 @ 09:18
Dernière modification : 23/11/2010 @ 15:50
Catégorie : Section

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Carnet
Recherche



Webmaster - Infos
Connexion...
 Liste des membres Membres : 26

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2

Total visites Total visites: 249111  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 21/02/2018 @ 22:50

^ Haut ^