Présentation

Fermer Section

Activités
Voyage en Alsace

La S.E.A a organisé les 17 et 18 septembre 2018 un voyage en Alsace auquel était conviée la S.M.L.H, pour plus d'informations sur ces journées, cliquez sur ce lien

Légionnaires d hier

fermer Généralités

fermer Nés au 18eme siècle

Un peu d'Histoire
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

De l'Ain - Voeux du Délégué Militaire Départemental

Monsieur le Préfet,

Monsieur le sénateur,

Monsieur le sénateur, Président du Conseil général,

Madame le Maire d’Ambérieu, représentant le Président du Conseil régional,

Messieurs les conseillers généraux,

Monsieur le Général représentant le Gouverneur Militaire de Lyon,

Monsieur le sous-préfet,

Monsieur le Commandant du Groupement de Gendarmerie de l’Ain,

Mesdames et messieurs les directeurs et chefs de service,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs, chers amis

 

En qualité de délégué militaire départemental, commandant de la base aérienne 278 et directeur de l’AIA, l’Atelier industriel de l’aéronautique d’Ambérieu-en-Bugey, je suis très honoré de vous accueillir aussi nombreux pour vous présenter les vœux de la base aérienne ainsi que ceux des autres formations militaires du département.

 

Tout d'abord, je voudrais vous remercier, Monsieur le Préfet, et madame votre épouse, d'avoir bien voulu honorer de votre présence cette soirée. Je me permets au nom de la base aérienne de lui faire remettre un bouquet…

Je voudrais aussi remercier madame le maire d’Ambérieu-en-Bugey d'avoir bien voulu mettre à notre disposition cet espace 1500. Je suis très sensible à cette marque de sympathie qui témoigne de la bonne intégration de la communauté militaire dans le département de l'Ain et plus particulièrement dans la ville d’Ambérieu. Je vous prie, madame le maire, d’accepter également un bouquet de remerciement.

L’année 2009 restera marquée par le début de la mise en œuvre des bases de défense expérimentales, une des pierres angulaires de la déclinaison aux forces armées de la Révision générale des politiques publiques, et en l’occurrence dans l’Ain, la base de défense expérimentale de La Valbonne.

A ce titre, les visites d’autorités militaires comme civiles n’ont pas manqué, dans le cadre de la création de la BdD comme dans la perspective de la création d’un pôle d’instruction santé s’appuyant sur un régiment médical unique sur le site de La Valbonne.

J’y reviendrai plus avant.

2009 a été pour l’armée de l’air l’occasion de fêter son 75ème anniversaire. La loi fixant l’organisation générale de l’armée de l’air était en effet promulguée il y a 75 ans, le 2 juillet 1934. Cette date marqua alors une rupture dans l’histoire militaire de notre pays.

Je pourrais évoquer comme faits marquants en 2009 la visite de la base aérienne par le ministre de la défense, Hervé Morin, qui a permis de lui faire découvrir une facette originale de la mission des forces armées, au travers de l’Atelier industriel de l’aéronautique.

Je pourrais évoquer bien sûr la prise de commandement du 68ème Régiment d’Artillerie d’Afrique par le Colonel Kunzelmann.

Mais d’autres évolutions majeures ont façonné ce même régiment cette année. A l’été, il a connu un profond bouleversement de ses structures. Passé de 4 à 2 batteries de tir sol-sol équipées de canons CAESAR, il a intégré 1 batterie de tir sol-air équipée de missiles MISTRAL (venant de Bitche, suite à la dissolution du 57ème régiment d’artillerie) et a créé 1 batterie de renseignement de la 3ème brigade mécanisée, tout en conservant sa batterie de commandement et de logistique. Le 68ème régiment d’artillerie d’afrique est ainsi devenu un régiment d’appui artillerie avec différentes compétences, sol-sol, sol-air et renseignement.

D’un point de vue technique, le régiment est entré dans l’ère du nouveau canon CAESAR tirant jusqu’à 40 km. Les contrôles à Canjuers, au cours desquels le régiment a montré son savoir-faire, ont finalisé cette transformation.

En ce qui concerne le 3ème régiment médical de La Valbonne, et dans le cadre d’un recentrage du régiment vers son cœur de métier, les activités et manœuvres santé ont permis de réaffirmer son positionnement au sein de la fonction médicale.

Enfin, la préparation militaire Marine de Bourg en Bresse a continué à mener une activité intense, qui l’a amenée en particulier à prendre part à plusieurs manifestations patriotiques au cours de l’année.

Mais de manière plus quotidienne, ce qui constitue une partie du cœur de notre métier, la participation des forces de l'Ain aux missions intérieures et aux opérations extérieures, a encore en 2009 mobilisé largement nos unités.

Dans le domaine des missions intérieures, les forces du département poursuivent leur effort pour la protection de sites du territoire métropolitain ou d'outre mer. Ainsi, le 3ème RMED a détaché une compagnie Proterre en Guadeloupe ainsi que six compagnies Proterre pour des missions Vigipirate à Paris et à Strasbourg.

La base aérienne mobilise toujours 150 personnes sur l'année pour la surveillance des gares et aérogares lyonnaises. Le 68ème Régiment d’Artillerie d’Afrique complète cette participation dans les gares.

Dans le domaine des opérations extérieures, l’année 2009 a été une année dense en activités pour le 3ème régiment médical. Comme tous les ans, environ la moitié du régiment a été projetée, principalement en Afghanistan, à Djibouti, au Tchad, au Kosovo, au Liban et en République de Côte d’Ivoire.

La base aérienne a pour sa part envoyé plusieurs dizaines de personnes sur les théâtres d'Afrique et d'Asie, dont l’Afghanistan, pour participer à des missions logistiques, ou pour assurer le bon fonctionnement des matériels de surveillance de l’espace aérien des unités déployées, au travers des équipes mobiles de l’Atelier industriel.

Quant au 68ème RAA, le régiment a été massivement projeté en mai, au Tchad, au Liban, au Kosovo et en Afghanistan, et en octobre en Nouvelle Calédonie.

Par ailleurs, le cœur du métier des forces, dans l’Ain, c’est aussi pour la base aérienne l’Atelier Industriel de l’Aéronautique qu’elle porte. Fort d’un chiffre d’affaire de plus de 30 millions d’euros, il est certifié globalement EN 9100 / 9110, la référence en matière de soutien aéronautique.

Par ailleurs, et depuis fin décembre dernier, dans le cadre d’une démarche citoyenne exemplaire, que j’ai impulsée dès mon arrivée mi 2008, l’AIA est aujourd’hui certifiable ISO 14001. Plus respectueux de son environnement, encore mieux inscrit dans le tissu économique local, il porte et développe des valeurs industrielles résolument contemporaines et en résonance avec les enjeux de développement durable qui vont progressivement façonner notre société. AFNOR Certification devrait nous remettre officiellement ce certificat dans les semaines qui viennent. J’aurai l’occasion d’inviter les forces économiques et industrielles du département à cette cérémonie.

Dans le domaine du rayonnement, les formations de l'Ain ont aussi largement ouvert leurs portes. La base aérienne a organisé une journée de l’armée de l'air en septembre au cours de laquelle nous avons accueilli comme à l’accoutumée plusieurs centaines de collégiens et lycéens. La base aérienne a aussi participé à la journée du patrimoine des Pays de l’Ain, en rendant visible une partie de son patrimoine industriel, dont un moyen de pesée des bombardiers SNCASE Lioré et Olivier LéO 45, moyen utilisé régulièrement au cours des années 1930. Il semblerait que la base ait été le lieu le plus visité. Je m’en félicite et je remercie les initiateurs de cette journée de nous avoir donné l’occasion de nous ouvrir ainsi au plus grand public.

Par ailleurs, à La Valbonne comme sur la base aérienne, les Journées d'Appel et de Préparation à la Défense ont vu plusieurs milliers de jeunes hommes et de jeunes femmes rejoindre nos deux sites et découvrir les problématiques de défense et nos métiers respectifs.

Le 3ème régiment médical a marqué de sa forte présence la commémoration de la libération de la ville de Meximieux, et a conduit au cœur de cette même ville une journée « Régiment dans sa ville » fort remarquée et appréciée de toute la population.

Ces actions de rayonnement sont parfaitement stratégiques, parce que malgré la diminution réelle et importante d’effectifs dans les armées à partir de 2009, celles-ci continuent et continueront dans les années qui viennent à recruter. Pour ce faire, elles auront encore besoin de jeunes citoyens, motivés, engagés et désireux de servir la cause de la défense de nos citoyens. Je vous l’avais indiqué l’an dernier. Je le rappelle encore cette année.

 

Dans cette perspective, que nous réserve donc 2010 ?

 

En matière d'opérations extérieures comme de missions intérieures, l’année 2010 verra un engagement des unités militaires de l’Ain sensiblement au même niveau que 2009.

Par exemple, le 68 sera déployé début juillet en Afghanistan pour la majeure partie de l’état-major et la 2ème batterie, à Djibouti pour les 1ère et 3ème batteries. La 4ème batterie et la moitié de la Batterie de commandement et de logistique seront projetées à Mayotte en octobre. C’est pour cela qu’il partira, dès la fin du mois de janvier, sept semaines à CANJUERS, afin de poursuivre sa préparation jusqu’en mai.

Le 3ème RMED détachera 2 compagnies Proterre (1 pour la Martinique en janvier et 1 pour la Polynésie en juin), 2 Groupes Médico-Chirurgicaux pour l’Afghanistan en août et en décembre et enfin 5 compagnies Proterre en mission Vigipirate à Paris et à Rennes.

Ce même régiment subira une évaluation opérationnelle en mars lors de l’exercice Lannes Fortel. Dès juillet 2010, il effectuera une préparation et une certification pour une Medical Task Force au profit d’une alerte NRF15 dans le cadre de l’OTAN. Il participera également à la création à l’été 2010 d’une compagnie de ravitaillement sanitaire à Orléans et d’une section hospitalière à Bordeaux qui dépendront de lui.

Bien sûr, vous l’aurez peut-être remarqué, l’année 2009 aura été marquée par la grippe dénommée initialement porcine du Mexique puis plus politiquement mais moins poétiquement « A H1N1 ». Elle aura mobilisé beaucoup de forces vives civiles du département, mais aussi, à compter de début décembre dernier, des médecins et infirmiers militaires du service de santé des armées dans une dizaine de centres de vaccination, dont les centres de Bellegarde, Oyonnax, Ambérieu, Bourg, et j’en passe. Près de 1200 vaccinations ont ainsi été réalisées en un mois.

 

En matière structurelle, je souhaiterais vous donner quelques éléments du moment concernant la révision générale des politiques publiques au ministère de la défense et mettre l’accent sur son impact pour les unités militaires de notre département.

 

Je me permets de vous rappeler l’enjeu qui consiste à atteindre une déflation d’effectifs des armées d’environ 54 000 personnes, essentiellement dans le monde du soutien, afin de dégager des capacités de financement au profit des dépenses d'investissement et d’entraînement des forces. Pour l’armée de l’air, c’est une réduction de ses effectifs de 25% sur la période de programmation militaire, et d’un petit peu moins pour l’armée de terre.

Un des outils majeurs de cet effort sera la création des bases de défense, chacune destinée à regrouper et mutualiser sous un même commandement l’ensemble des moyens d’administration générale et de soutien transverse nécessaires à un ensemble d’unités opérationnelles stationnées sur une zone de compétence géographique donnée. Initialement envisagée autour de 90 futures bases de défense, la cible définitive reste encore en cours de finalisation, mais le premier retour d’expérience incite à en envisager un nombre plus restreint, de l’ordre de 60 à 70.

Dans ce mouvement d’ensemble, la base de défense de La Valbonne, commandée par le Colonel Rouaud, que je salue ici ce soir, a commencé sa vie avec 8 autres formations expérimentales métropolitaines et outre-mer. Elle aura permis de faire cristalliser l’ensemble des énergies novatrices, afin de faire prendre corps ici et maintenant, aux principes fondateurs de la notion de base de défense et trouver au quotidien les solutions aux inévitables problèmes de mise au point. Comme la base aérienne 278, elle attend aujourd’hui que soit défini le format futur des bases de défense de la région lyonnaise. Déjà, elle prépare l’infrastructure nécessaire afin d’accueillir en 2011 les éléments transférés du 1er régiment médical de Metz, du CISAT (le Centre d’instruction au secourisme de l’AdT) et du CPOPEX (le Centre de préparation aux opérations extérieures du Service de santé). Elle verra son effectif passer ainsi de 2000 à environ 3000 personnes.

Le pôle santé qui va se constituer à La Valbonne, en fusionnant le 3ème régiment médical et le 1er régiment, aura un rôle de premier plan pour la mise en condition de projection des unités médicales opérationnelles déployées sur les théâtres d’opérations extérieures. Le régiment médical de 1500 hommes ainsi créé sera en 2011 la dernière formation du genre, concentrant des domaines d’expertise concernant la décontamination NRBC des blessés, les structures de traitement médico-chirurgical et les unités d’évacuation et de ravitaillement sanitaire. L’ensemble, sous coordination de postes de commandement et doté de moyens de communication des plus performants sera à même d’apporter un soutien médical de qualité en tout temps et en tous lieux.

La base aérienne, quoique pérenne, ne reste pas à l’écart de l’effort porté par les armées. Au mois de septembre dernier, nous avons externalisé notre fonction protection - gardiennage pour la confier à une société privée. A l’horizon de 2011, notre fonction restauration aura elle aussi été externalisée, la structure locale d’achat public et de mandatement présente aujourd’hui aura été transférée vers le site du Quartier Général Frère à Lyon, et le centre militaire de planeurs aura été transféré pour partie sur l’aérodrome de Grenoble le Versoud et pour partie auprès des écoles de l’armée de l’air à Salon de Provence.

C’est donc un AIA désormais seul qui portera en 2011 les couleurs de la base aérienne, accompagné sur le site d’Ambérieu par un « groupe de soutien de base de défense » émanation de la future base de défense qui accueillera Ambérieu dans son giron.

Quant à La Valbonne, sa croissance constitue un enjeu majeur en termes d’accueil des familles tant pour le camp lui-même que pour les collectivités locales environnantes, un enjeu d’infrastructures de circulation, d’éducation, de logement, de loisirs, etc. Un comité de site, piloté par le secrétaire général de la Préfecture a pris l’affaire à bras le corps et conduit depuis septembre les travaux de coordination, d’écoute, d’analyse et de formulation des solutions. Tout porte à croire que le problème du logement des familles pour 2011 et 2012 devrait être efficacement résolu.

A vous, Monsieur le Préfet, ainsi qu'à vous toutes et tous qui avez bien voulu répondre favorablement à l'invitation de la délégation militaire départementale, et à tous ceux qui vous sont chers, au nom de l’ensemble des unités militaires de notre département, je vous présente mes vœux très chaleureux de santé, de bonheur et de satisfaction pour cette nouvelle année.

Avant de déclarer ouvert le cocktail, je voudrais encore une fois remercier :

-              la Musique de l'air de Paris et ses musiciens pour le concert remarquable qu'elle nous a offert sous la direction du Lieutenant Langagne,

-              et L'ADC Larré et l’ADC Fulpin, ainsi que leurs troupes sur lesquels a reposé toute l'organisation logistique de cette soirée.

Je vous remercie de votre attention, et vous propose maintenant de rejoindre le vin d’honneur qui nous attend.

 


Date de création : 27/01/2010 @ 12:08
Dernière modification : 27/01/2010 @ 14:51
Catégorie : De l'Ain

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Carnet
Recherche



Webmaster - Infos
Connexion...
 Liste des membres Membres : 26

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 3

Total visites Total visites: 248671  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 21/02/2018 @ 22:50

^ Haut ^