Présentation

Fermer Section

Activités
Voyage en Alsace

La S.E.A a organisé les 17 et 18 septembre 2018 un voyage en Alsace auquel était conviée la S.M.L.H, pour plus d'informations sur ces journées, cliquez sur ce lien

Légionnaires d hier

fermer Généralités

fermer Nés au 18eme siècle

Un peu d'Histoire
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comité de Belley -Ambérieu - Exposé aux élèves de 3eme du Lycée Saint-Exupéry

Le mardi 2 mars 2010, à la demande de M. TOURNIER, professeur d’histoire du collège, le président André GAY accompagné de Paul GARDON et de  Georges BERNARD décorés de la Légion  d'Honneur et membres du comité d’Ambérieu de la SEMLH, ont fait un exposé sur la 2ème guerre mondiale 1939-45 à 3 classes de 3ème. Le Secrétaire de la Section, Gérard BLANCHARD était aussi pésent.

 
collegiens.jpg

 
André GAY présente les membres de la SEMLH assis à la tribune face aux élèves avec leurs professeurs.

Paul GARDON commence l’exposé sur les causes de la guerre :
      les forts dommages de guerre payés par l’Allemagne, la réoccupation de la Ruhr par les allemands et la réaction rapîde de la France, la 1ère tentative des nazis pour s’emparer du pouvoir, le livre d’HITLER « Mein Kempf », les 7 millions de chômeurs allemands, l’arrivée d’HITLER au pouvoir qui neutralise rapidement l’opposition, le nouveau chancelier détenant seul le pouvoir avec le parti nazi. La relance de l’industrie, le développement rapide des autoroutes, les 1ères en Europe (1935-37). HITLER exacerbe les minorités allemandes dans les pays du Sud Est : Autriche, Tchécoslovaquie, Yougoslavie, Slovénie, Croatie ; puis il annexe l’Autriche en mars 1938, la Tchécoslovaquie (conférence de Munich en septembre 1938). Daladier de retour de Muniche est acclamé à son arrivée au Bourget, mais la guerre menace.
      HITLER qui constate la passivité des Alliés, revendique le corridor de Dantzig qui sépare l’Allemagne de la Prusse orientale. A l’été 1939 il obtient la neutralité de l’URSS par le pacte germano soviétique. Les troupes allemandes envahissent aussitôt la Pologne. Le 3 septembre la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l’Allemagne. En France la mobilisation est molle ; seulement 2 chars sortent d’usine par jour.
En mai 1940 les troupes allemandes envahissent la France. Les divisions de chars d’assaut allemands sont utilisées comme arme offensive avec l’appui des avions de chasse. Les fantassins allemands suivent derrière. La France fait le contraire. Les quelques divisions que nous envoyons au front, une par une sont submergées. Le 10 juin les allemands ont atteints la Loire. Le 17 PETAIN désigné pour remplacer le président du conseil, demande les conditions de l’armistice aux allemands.
      Les Allemands retiennent 2 millions de français prisonniers. La France doit payer 400 millions de francs d’indemnité par jour. L’Alsace et la Lorraine sont annexées.

 André GAY qui évoque la Résistance à travers l’histoire de Dante CAMPIOLI racontée lors de ses obsèques le 21 janvier 2010

Paul GARDON cite ensuite les différents mouvements de la Résistance FFI, FTP, les soutiens au maquis apportés par Churchill par les agents britanniques et canadiens mis en place auprès des chefs de la Résistance dans les maquis, avec poste de radio, et les parachutages d’armes.

André GAY parle du Service du travail obligatoire (STO) en Allemagne et la tragédie des déportés envoyés dans les camps de concentration. En France il y eut 145 000 déportés dont 75 000 juifs. Il cite le cas de Clément SIMPLET d’Ambérieu, qui vit toujours rue A. Briand, déporté à Mauthausen en Autriche où il vécu 420 jours et a été libéré par les troupes américaines en mai 1945.

Les élèves ont été attentifs durant 1h30 et ont posé beaucoup de questions :

-    Avez-vous accompli des actes de résistance ?
Paul GARDON cite le cas de son père qui gardait les voies ferrées afin d’éviter les actes de sabotages et les trains « de paille » qui protégeaient les équipes de réparation des voies ferrées.
Georges BERNARD (GB) était trop jeune pour participer à la Résistance. Il évoque l’après guerre avec les tickets de rationnement.
Paul GARDON cite les comités de libération qui ont jugé les « collabos », les dénonciations, l’épuration, les femmes à qui on a tondu les cheveux à Tenay et à St Ramber
t.
Puis Paul GARDON (PG) parle de la Libération avec les débarquements en Normandie et à Toulon. 140 000 Résistants ont été incorporés à la 1ère armée commandée par de Lattre.

-    Qui était PETAIN ?

-    Que pensaient les Résistants de PETAIN ?

-    Quel a été votre sentiment en juin 1940

-    Comment ont réagit les gens à Ambérieu et à Tenay pendant la guerre ?

-    M. TOURNIER, professeur d’histoire : les instituteurs vous ont-ils parlé de la Résistance ?

-    Après la guerre comment était la vie ? Georges BERNARD décrit  le système de rationnement. PG : pour un jeune de 15 ans au taux J3, la ration quotidienne de pain était de 375 g (pain gris et noir). Les tickets de rationnement ne permettaient pas de se nourrir convenablement.

-    M. TOURNIER, professeur d’histoire : pendant la guerre, les instituteurs commentaient-ils l’actualité ? PG : oui

-    Les alsaciens ont-ils été incorporés dans la Wehrmacht. PG : oui, ils s’appelaient « les malgré nous ». Certains ont déserté pour prendre le maquis. Un alsacien déserteur est arrivé à Ambérieu. Il est ensuite entré dans la Résistance via Marcel DEMIAT qui était le point de contact à Ambérieu.

-    Pouvait-on écouter la radio ?

-    Pourquoi avez-vous apporté un casque de la guerre 39-45 ? André GAY : c’est celui avec lequel  j’ai été blessé à la tête.

-    Y avait-il des Résistants à St Denis en Bugey ?
 

Date de création : 06/03/2010 @ 18:26
Dernière modification : 27/09/2013 @ 12:09
Catégorie : Comité de Belley -Ambérieu

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Réaction n°2 

par Janvier le 15/03/2010 @ 11:43

Excellent travail. Bravo aux professeurs d'un jour qui ont extrait l'Histoire des ouvrages scolaires pour en faire par leurs témoignage une matière vivante.

Réaction n°1 

par SOYER le 14/03/2010 @ 11:30

cette information sur la guerre faite à des élèves d'Ambérieu est un exemple de ce que nous devons faire plus souvent ; il semble dansce cas que c'était à la demande d'un enseignant , ce n'est pas toujours comme ça et la difficulté est jusrement de trouver le moyen , par relation ou autre , de rentrer dans l'é&tablissement et de proposer des causeries

Calendrier
Carnet
Recherche



Webmaster - Infos
Connexion...
 Liste des membres Membres : 26

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 3

Total visites Total visites: 248671  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 21/02/2018 @ 22:50

^ Haut ^